Le langage universel

La vie a une infinité de degrés. Mais pour la goûter dans ses aspects les plus subtils, il faut aller au-delà de l’apparence matérielle des créatures, sentir tous ces courants qui émanent d’elles et qui, de la pierre au soleil, des arbres aux étoiles, tissent la trame mystérieuse de la création.

À leur manière, tous les éléments de la création ont leur langage, ils parlent entre eux et ils nous parlent aussi, et c’est à nous de chercher comment entrer en relation avec eux, comment prendre la parole pour être en harmonie avec ce langage universel. Rien n’est plus important pour nous que de trouver les moyens d’améliorer notre participation à l’harmonie cosmique. Le jour où nous y parvenons, nous ne nous posons plus de questions inutiles sur l’existence de Dieu : nous sentons que nous sommes traversés par la vie divine. Alors, qu’y a-t-il à demander de plus ?…

 

Références :

  • OC tome 12 (éd. 2006), Oguen, le feu, 15 mai